INDE

Chers collègues soignants & soignantes,
Vous accueillez un patient originaire d’Inde.
Voici une liste d’informations utiles à connaître dans le cadre de sa prise en charge médicale.

Informations Générales

Distance Paris ✈ New Delhi : 6 582 km                         
1,2 milliard d’habitants / Salaire moyen : $178 par mois
Taux d’alphabétisation : 71,2 % / Espérance de vie : 69 ans
Langues parlées : L’Hindi et l’Anglais

Dans certaines régions / familles, l’excision reste encore une pratique courante.
L’Inde a dépénalisé l‘homosexualité en 2018.
Il existe un système de castes dans la société indienne, qui hiérarchise les individus.
Les maladies infectieuses les plus fréquentes sont : COVID-19, chikungunya, dengue, encéphalite japonaise, fièvre jaune, hépatites A et B, paludisme, rage, tuberculose, typhoïde et Zika.

Communication

Enfants saluant la caméra les mains jointes devant leur poitrine

● Les Indiens se saluent en disant “namaste”, en joignant leurs mains devant leur poitrine et en s’inclinant légèrement. 
● Tout geste avec les doigts est considéré comme impoli
● Un Indien plus âgé qui vous touche la tête est considéré comme une bénédiction.
● Siffler peut être considéré comme impoli et le clin d’œil a une connotation vulgaire.
Exposer la plante de ses pieds est considéré comme impoli.
● En Inde, les soignants s’adressent en premier leu au « chef de famille » pour exposer les problèmes médicaux du patient. Ce « chef de famille » est souvent l’interlocuteur principal du médecin.
● Traditionnellement, les femmes indiennes auront tendance à s’en remettre à leur mari pour répondre aux questions (si ce dernier est présent).

Croyances, Pratiques & Rituels

Femme accomplissant son rituel de prière devant un temple

● La caractéristique la plus importante dans le rituel religieux est la division entre la pureté et la pollution. La purification, généralement avec de l’eau, est une caractéristique typique de la plupart des actions religieuses.
● Le sacrifice est considéré comme sacré et peut inclure des offrandes, avec la préparation de l’espace sacré, la récitation de textes et la manipulation d’objets.
● Le concept du mérite, acquis par l’accomplissement d’œuvres de charité ou de bonnes œuvres, s’accumule au fil du temps et peut réduire les souffrances dans une prochaine vie.
● Les moments les plus importants de la journée pour l’accomplissement des rituels sont l’aube et le crépuscule.
● Pour les Indiens, l‘Ayurveda permet de traiter bon nombre de troubles fonctionnels (constipation, maux de tête, allergies, infections ORL chroniques, douleurs digestives ou articulaires, fatigue, stress, règles douloureuses…).
● En Inde, une croyance indique que les toilettes sont un lieu sale qui repousse les divinités.
● Dans certaines régions / familles, l’excision reste encore une pratique courante. L’excision peut être la cause de troubles psychologiques mais aussi physiques, comme des douleurs du bas-ventre et/ou du vagin.

Habitudes Alimentaires

Jeune femme préparant le repas, notamment le Naan près de son four de briques

● Pour les Indiens, la main gauche étant considérée comme sale, ils n’utilisent généralement que la main droite pour manger ou pour passer un plat.
● La vache étant l’animal sacré de l’Inde, manger du bœuf est normalement interdit.
● Beaucoup d’Indiens sont végétariens. Le riz, les lentilles et le blé sont la base alimentaire.
● Les Indiens évitent de boire de l’alcool. Ils préfèrent boire de l’eau, du thé ou du café.
● De nombreux Indiens sont intolérants au lactose.
● Traditionnellement, les personnes indiennes se rincent la bouche et lavent leurs mains avant et après les repas.
● D’une manière générale les Indiens mangent avec leurs mains.
● Le jeûne est une pratique très courante en Inde.

Grossesse & Maternité

Bébé portant du kajal sous les yeux

● La grossesse est perçue comme une condition “chaude” devant donc s’accompagner d’une alimentation “froide” (laitage, légumes, aliments acidulés…).
● La première grossesse est une étape très importante dans la vie d’une femme indienne car elle représente son entrée dans la vie féconde.
● La femme enceinte vit sa grossesse dans l’attente d’un garçon, car seul celui-ci lui donnerait un véritable statut en tant que femme et lui vaudrait d’être véritablement reconnue au sein de sa belle-famille.
● On dessine un petit point noir sur le front ou la joue de l’enfant avec du kajal (une pâte noire fabriquée de manière artisanale), pour « l’enlaidir » symboliquement et ainsi éloigner le mauvais œil (« le Nazar »).
Une patiente ayant subi une excision étant plus jeune peut être sujette à des complications lors de l’accouchement, comme un déchirement en étoile du périnée.

Soins de Fin de Vie

Personne âgée se reposant aux marches de sa maison

● Traditionnellement, le fils aîné est responsable du bon déroulement et de l’exécution des rites.
● La famille pourrait demander de l’intimité pour laver et préparer le corps du défunt.
● En Inde, les familles incinèrent généralement le corps de leur proche, de préférence le jour du décès, c’est pourquoi ils peuvent demander de le ramener rapidement chez eux.
● Certains Indiens ont la volonté de mourir dans la paix et la dignité, sans souffrir. Ils pourraient donc faire le choix de refuser les traitements ou encore demander l’arrêt de l’alimentation et l’hydratation artificielle).
● Pour beaucoup d’Indiens, l’utilisation des soins palliatifs est relativement récente et reste rare. Les connaissances dans ce domaine sont donc encore limitées.

Exemples de Cas Rencontrés

Cette section nous permet de partager des expériences vécues. N’hésitez pas à partager les vôtres avec la communauté.

● Cleveland Clinic - Diversity Toolkit
● Picoti Magazine - Etre bébé en Inde
● Todaysclinician.com - The Quality of End of Life Care in India and The Measures

Towards Improvement
● Excision Parlons-En - Cartographie Mondiale des Pratiques d'Excision
● UNICEF - Mutilations Génitales Féminines / Excision

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Renvoie sur la boutique en ligne