ROYAUME-UNI

Chers collègues soignants & soignantes,
Vous accueillez un patient originaire du Royaume-Uni.
Voici une liste d’informations utiles à connaître dans le cadre de sa prise en charge médicale.

Informations Générales

Distance Paris ✈ Londres: 469,7  km
66 millions habitants / Salaire moyen : $3 444 par mois
Taux d’alphabétisation : 99 % / Espérance de vie : 81 ans
Langue parlée : Anglais

Les maladies infectieuses les plus fréquentes sont : COVID-19, Zika et syphilis.

Communication

Britanniques venus célébrer le Jubilé de diamant de la reine Elizabeth II

● Les britanniques préfèrent éviter les conversations autour de sujets dits tabous comme la politique ou l’argent. Ils mettent également un point d’honneur à la conciliation. 
● Les britanniques sont très à cheval sur la ponctualité, ils n’apprécient ni être en avance ni être en retard.

Croyances, Pratiques & Rituels

En Grande bretagne, une anglicane ne peut pas devenir prêtre contrairement à l'Australie

● Le Royaume-Uni n’est officiellement pas un pays laïc mais prône une liberté de conscience et de culte. 
● Au Royaume-Uni, bien que la religion ait une place de moins en moins importante dans la vie de ses habitants, beaucoup se considèrent   chrétiens anglicans
● Toutes les grandes communautés religieuses (Christianisme, Islam, Judaïsme, Bouddhisme, Hindouisme) sont présentes au Royaume-Uni.

Habitudes Alimentaires

Près d'une famille britannique sur 10 ne dine jamais ensemble

En Angleterre, les petits déjeuners copieux sont généralement pris uniquement le week-end. Ils sont composés de haricots à la sauce tomates sucrée, de pain grillé et de saucisses. 
Les Anglais mangent facilement des sandwichs et plats préparés en guise de déjeuner. 
Le thé est la boisson la plus populaire au Royaume-Uni.

Grossesse & Maternité

Enfants de la Holy Trinity Primary School

Au Royaume-Uni, il est autorisé de garder son placenta après l’accouchement.
La date du terme est calculée à 40 semaines d’aménorrhée.

Soins de Fin de Vie

Près d'1 Britannique sur 12 aura plus de 80 ans d'ici 2039

● Le Royaume-Uni est l’un des pays les plus développés en matière de soins palliatifs et de soins de fin de vie.
● Au Royaume-Uni, l’euthanasie et l’assistance au suicide restent interdits. Cependant l’accord de la justice n’est plus indispensable pour mettre un terme aux soins d’un patient en état végétatif permanent.
● De moins en moins de personnes meurent à leur domicile.
● Il existe des “chapel of rest” (chapelle mortuaire) au Royaume-Uni. C’est une option pour les personnes ne voulant ou ne pouvant pas garder le corps du défunt chez elles avant l’enterrement.
● Les aumôniers d’hôpitaux (hospital chaplain) offrent des suivis et soins spirituels aux patients et à leurs proches. Le Chapelain encourage et soutient les personnes de toutes les religions et croyances, avec lesquelles il est familiarisé.
● Au Royaume-Uni, toute personne est considérée comme donneuse d’organes, à moins d’avoir exprimé son refus, avant le décès. Cependant, l’avis final de la famille du défunt prime toujours.

Exemples de Cas Rencontrés

Cette section nous permet de partager des expériences vécues. N’hésitez pas à partager les vôtres avec la communauté.

● La Route des Langues - Les bonnes manières britanniques 
Marianne.net - Fin de vie : le Royaume-Uni autorise médecins et familles à prendre des décisions sans la justice
● TopSanté.com - Soins de fin de vie : le Royaume-Uni en tête du classement
● Oxford University Press (encyclopedia.com) - Funeral Practices: British Customs 
● Mayo Clinic College of Medecine and Science - Hospital Chaplain 
● NHS organ donation - What is the opt out system? 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Renvoie sur la boutique en ligne