IRAN

Chers collègues soignants & soignantes,
Vous accueillez un patient originaire d’Iran.
Voici une liste d’informations utiles à connaître dans le cadre de sa prise en charge médicale.

Informations Générales

Distance Paris ✈ Téhéran : 5 245 km
81 millions d’habitants / Salaire moyen : $452 par mois
Taux d’alphabétisation : 85,5 % / Espérance de vie : 76 ans
Langue parlée : Le Persan

Les maladies infectieuses les plus fréquentes sont : COVID-19, choléra, fièvre jaune, hépatites A et B, paludisme, rage, tuberculose, typhoïde et Zika.

Communication

Le Befarma ou " je vous en prie" comme part essentielle du Taarof

● Le “Taarof” est une formule de courtoisie pour se saluer, impliquant différentes attitudes à adopter lors des interactions sociales, comme XXXXXXX.
● Par politesse, les personnes iraniennes peuvent avoir tendance à dire qu’elles n’ont besoin de rie, c’est pourquoi il est conseillé au soignant d’insister.
L’humilité, la politesse et le respect sont très prégnants dans communication iranienne.
● Traditionnellement, le père de famille est souvent désigné comme symbole du pouvoir. La prise de décisions, même médicale, lui revient de droit.

Croyances, Pratiques & Rituels

Iraniens pratiquant la prière

● En Iran, 97% des habitants sont musulmans.
● D’une manière générale, il est mal perçu de passer devant un patient qui fait sa prière.
● Lors du ramadan, la prise de sang de faible quantité est autorisée et n’interrompt pas le jeûne.
● Durant le Ramadan, la personne souffrante est autorisée à se nourrir pour reprendre des forces si le médecin juge cela nécessaire.
● Durant le Ramadan, le massage thérapeutique est autorisé et ne rompt pas le jeûne, contrairement au massage de confort et de bien-être.
● Il est préférable qu’une femme se fasse soigner / masser par une soignante, en exhibant seulement les zones à traiter.
● Certaines personnes peuvent croire que les démons et le mauvais œil (le « Djinn ») leur apportent des malheurs tels les maladies.
● Dans certaines régions / familles, l’excision reste encore une pratique courante. L’excision peut être la cause de troubles psychologiques mais aussi physiques, comme des douleurs du bas-ventre et/ou du vagin.

Habitudes Alimentaires

Repas traditionnel d'une famille iranienne

D’une manière générale, les Iraniens sont habitués à utiliser beaucoup de condiments tels que l’ail, l’oignon, les fines herbes et de la noix. 
● L’alimentation iranienne se base principalement sur le riz, accompagné de viande ou de poulet, de poisson ou d’agneau. 
● La boisson la plus commune en Iran est le thé.

Grossesse & Maternité

Bébé iranien de 40 jours ayant survécu au Coronavirus

● De nombreuses femmes iraniennes favorisent l’accouchement par césarienne.
● L’avortement est un crime en Iran, quelle que soit la raison.
● Une patiente ayant subi une excision peut être sujette à des complications lors de l’accouchement, comme un déchirement en étoile du périnée.

Soins de Fin de Vie

Homme Iranien jouant de la flûte auprès de sa femme

● Traditionnellement, après la mort du proche, la famille lave le corps du défunt puis l’entoure d’un drap blanc pour le préparer à l’enterrement.
● Les Iraniens musulmans préfèrent enterrer le corps rapidement, si possible dans les 24 heures après le décès.
● En Iran, la vente d’organes est légalisée.
● En ce qui concerne les Iraniens musulmans, les dons d’organes de leur vivant sont autorisés par la religion.
● Il peut être compliqué d’aborder le sujet de la mort avec certaines familles iraniennes.

Exemples de Cas Rencontrés

Cette section nous permet de partager des expériences vécues. N’hésitez pas à partager les vôtres avec la communauté.

La Revue de Téhéran - Schémas culturels et modes de communication en Iran contemporain
Livre de Nazanine Galland - Les Représentations de la famille chez les femmes iraniennes en couple mixte/non-mixte

Courrier international - Iran. Enfanter dans la douleur (ou pas).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Renvoie sur la boutique en ligne