TRANSIDENTITÉ

Chers collègues soignants & soignantes,
Vous accueillez un patient transgenre.
Voici une liste d’informations utiles à connaître dans le cadre de sa prise en charge médicale.

Informations Générales

● La transidentité peut aussi bien concerner les femmes que les hommes. Il peut s’agir d’hommes qui se considèrent comme femmes ou de femmes qui se considèrent comme hommes.
L’identité et l’orientation sexuelle sont deux choses différentes.
●Le changement de genre nécessite généralement de nombreux rendez-vous médicaux, notamment en cas d’opération ou d’une hormonothérapie. Ces personnes subissent souvent de nombreuses discriminations.
●En France, la transidentité a été retirée de la liste des affections psychiatriques en 2010.

Communication

De nombreux enfants sont victimes de jugements durant leur scolarité dans leur processus d'affirmation d'un genre different de celui donné à leur naissance

●De nombreux membres de la communauté trans préfèrent l’utilisation du terme « transgenre » à celui de « transsexuel ». On peut aussi parler simplement de « personne trans ». De plus, « transgenre » ne s’utilise pas comme un nom, mais comme un adjectif.
●Il convient aussi d’utiliser le pronom personnel qui se rapporte au genre de la personne, même pour parler d’événements du passé, et même si celui-ci diffère de celui inscrit sur le dossier médical.
●Les personnes trans n’apprécient pas entendre: « Il/elle a changé de sexe ». Les individus qui font une transition ne changent pas de sexe, mais ils mettent leur apparence en adéquation avec ce qu’ils sont et ce qu’ils ressentent
L’outing est le fait de dévoiler l’identité ou l’orientation sexuelle d’une personne sans son consentement.
● La question sur le statut génital n’est à poser qu’en cas de nécessité.
● Les personnes transgenres présentent plus de risques d’être touchées par certaines maladies telles que la dépression, l’anxiété, ou des pathologies cardiovasculaires.

Habitudes Alimentaires

Personne souffrant de trouble de l'alimentation

● L’hormonothérapie peut inclure des œstrogènes et des anti-androgènes chez les femmes trans et la testostérone chez les hommes trans. 
● Les troubles de l’alimentation sont plus fréquents chez les personnes transgenres, même s’ils sont peu étudiés. La dysphorie de genre (détresse liée à la perte des repères de l’identité) et l’insatisfaction corporelle sont des causes possibles.

Grossesse & Maternité

Wyley Simpson est le premier homme transgenre a avoir accouché de son enfant

● Un homme transgenre peut mener une grossesse à terme et accoucher comme n’importe quelle femme, s’il a conservé ses ovaires et son utérus.
● Les hommes transgenres enceints manquent souvent de suivi psychologique et sont donc plus enclins à être victimes de dépression.
● Un échange sur les modes de contraception pourra être nécessaire après l’accouchement.
● Environ 51% des hommes transgenres peuvent allaiter leur bébé, même s’ils ont subi une chirurgie mammaire.

Exemples de Cas Rencontrés

Cette section nous permet de partager des expériences vécues. N’hésitez pas à partager les vôtres avec la communauté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Renvoie sur la boutique en ligne